Catégorie : mÔa

Une très grande dame s’en est allée

Ce matin, aux alentours de 8h, Marthe André Tiberghien nous a quitté à l’âge de 97 ans. Rares sont les billets personnels sur ce blog, mais bien qu’elle vous soit très certainement inconnue, je ne doute pas que vous eussiez pris un réel plaisir à la rencontrer et que le plaisir eut été partagé.

(suite…)

Lire la suite

Au revoir Prestimedia, bonjour ETO

J’ai rejoint Prestimedia le 3 décembre 2007, après un recrutement tout ce qu’il y a de plus classique (CV, lettre de motivation, etc.) en tant que Chef de projet Internet.

Cette expérience au sein de Prestimedia, premier CDI pour moi fut plus que positive: j’ai eu l’occasion de gérer un portefeuille de (très grands) comptes (Airbus, Yamaha, Vertbaudet UK, Sejer (Nathan, Bordas, Clé, Le Robert), Disneyland Paris, Angelini, QuikSilver Europe, Bayard Presse, Dulux Valentine, Conrad, Raja, etc.) ainsi que de nombreux moins grands. De superviser avec l’aide mes collègues une équipe de production de 50 personnes en Roumanie, de gérer un nombre important de projets (plus de 400 catalogues réalisés).

Bref, ce fut une expérience on ne peut plus enrichissante et formatrice.

 

Elle s’arrête ici, car j’ai été contacté via Expectra pour rejoindre ETO, société de marketing relationnel, en tant que Chef de projet SI CRM (Système d’information – Gestion de relation client).

J’aurai sensiblement le même type de poste pour un métier assez différent, sur des projets de plus grande envergure, avec plus d’intervenants mais toujours pour des grands comptes (chut, chut, pas de marque !).

Je quitte donc officiellement Prestimedia le 29 août pour enfiler ma nouvelle casquette le 1er septembre.

Y’aplukà !

Mais ceci expliquant la suite du billet précédent, et notamment ma faible disponibilité pour bloguer ces derniers temps.

Lire la suite

Nouveau défi: le violon

Oui, je sais, c’est difficile, mais c’est pas pour ça que je ne peux pas essayer ?
Oui, je sais, c’est moche au début, mais c’est pour ça que j’en ai pris un électrique (mes voisins me béniront !)
Oui, je sais, ce n’est pas un violon exceptionnel, mais il est révisé / amélioré par un luthier. C’est déjà ça ?
Maintenant yaplukà !

Spécifications

Marque: Stagg

Violon: Violon électrique EVN-4/4

Couleur: Noir métalisé (image ci-dessus)

Améliorations du luthier

  • Les cordes d’origine (de très mauvaise qualité) ont été remplacées par un jeu de cordes violon classique Corelli crystal (cette intervention est la plus importante pour la qualité sonore, elle est inévitable, comptez à partir de 35€ pour un jeu de cordes de bonne qualité.
  • Réglage de la touche, vérification de la hauteur des cordes par rapport au chevalet, rabotage et mise à la norme si nécessaire par notre Luthier, cette opération permet d’éviter au musicien de jouer deux cordes en même temps, pose d’une petite peau de renfort pour la corde de mi sur le chevalet, permet à la corde de ne pas s’enfoncer dans le bois au fil du temps.
  • Afin d’éviter l’apparition de vibrations indésirables, nous vérifions et rectifions les encoches sur le sillet du manche.
  • Nous ne remplaçons pas le chevalet d’origine mais nous vérifions sa courbure par rapport à la touche et nous la rectifions si nécessaire afin d’éviter de jouer deux cordes en même temps.
  • La hauteur des cordes est également vérifiée.
  • Le cordier d’origine est maintenant remplacé par un cordier de qualité, marque Wittner en résine de synthèse avec 4 tendeurs incorporés ( le même qui est monté sur la totalité de la gamme de nos violons acoustiques).
  • Le casque d’origine (gadget) a été également remplacé par un produit de meilleur qualité d’écoute et de confort.
  • Nous vérifions la finition générale (verni, peinture métallisée, qualité du bois de la touche etc…).
  • Tous les produits présentant à l’origine un défaut de fabrication ne sont pas commercialisés mais retournés au fabricant.
  • Nous effectuons également et systématiquement un petit contrôle général de lutherie: réglages chevilles, archet etc…
  • Ces vérifications indispensables, le changement des cordes et du cordier permettent à cet instrument d’ améliorer sa sonorité, d’ éviter au violoniste débutant ou confirmé d’avoir de mauvaises surprises (inévitables sur les violons envoyés direct revendeurs sans la moindre vérification).
  • L’archet est celui d’origine, il est en bois du Brésil avec une mèche en crin de cheval et une hausse en ébène, cet archet est de fabrication standard d’étude.

 

Lire la suite

Faites la une avec MagMyPic.com

Ca ne sert à rien mais c’est dimanche, alors on se détend 😉
Merci Jeoire pour la photo, et pour ceux qui veulent s’y essayer, ça se passe par ici.
P.S.: je ne sais plus où j’ai trouvé le lien original… le jour où je retrouve je backlink 😉
Lire la suite

Tamboi.se, pour les Tamboise de tous pays !

Parce que c’est carrément plus la classe d’avoir un mail à son nom, et que mine de rien, les Tamboise sont assez nombreux en France, je me suis dit qu’il serait sympa de partager l’utilisation du nom de domaine www.tamboi.se (merci les suédois !) avec celles et ceux qui partagent mon patronyme.

Concrètement, le nom de domaine est géré par Google Apps, et je propose donc gratuitement à toute personne portant le nom de Tamboise l’ensemble des services fournis par Google Apps à leur nom (sous réserve de disponibilité et de me faire parvenir un justificatif d’identité).

Toutes les informations sont disponibles sur http://www.tamboi.se

S’il y a demande, je peux aussi créer blogs et autres services à la demande en sous domaines.

P.S.: je n’ai pas pu récupérer le nom de domaine tamboise.fr pourtant dans la famille, mais si ça arrive un jour, je vous le proposerai de la même manière. Il n’y a pas de raison !

Lire la suite

Diplômé du Master 2 MAE/C2AE de Lille [IAE-USTL]

Grâce à l’organisation et la réactivité légendaire de mon master 2 (qui a parlé d’une seule personne pour corriger lire et noter valider cinquante ou soixante rapports de stage ?), j’ai reçu le courier m’indiquant que mon stage était validé et que de facto, j’étais titulaire d’un Master 2 MAE / C2AE : “Certificat d’aptitude à l’administration des entreprises“. Ce n’est pas une grande surprise, mais au moins c’est acquis de manière certaine.

Par contre, pour ce qui est du diplôme en tant que tel, là va falloir attendre… Le temps d’émission des diplômes à l’université de Lille 1 (USTL) étant ce qu’il est, je peux attendre encore près de 5 mois pour pouvoir aller le chercher… Ce qui fait qu’il s’empilera dans mon dossier du bâtiment A3, où sont encore mes diplômes de Deug MIAS, de License GMI et de Maîtrise GMI, faute d’avoir été les chercher après leur émission. Va falloir que je me décide un jour !

Lire la suite

Première journée de boulot

J’me disais, comme ça, que je pourrais faire un billet par jour de boulot….
C’est le genre de série con qui a le mérite d’être inutile, répétitive, et particulièrement inintéressante…

Ce sera donc “ou pas” pour cette idée débile 😉

Néanmoins, le premier billet de feu cette série morte dans l’oeuf aura le mérite de vous informer (si jamais ça vous intéresse) que comme annoncé ici et , j’ai pris aujourd’hui mes fonctions chez Prestimedia.

Au programme, accueil par l’équipe, brief et présentation des méthodes de travail, prise en main de la machine et premiers projets ! Vite dans le bain 🙂

Merci à l’équipe pour l’accueil !

Lire la suite

Une petite signature s’il vous plait ?

Enfin, six, plutôt… parce que bon, c’est un contrat de travail quand même ! 😉

Comme annoncé il y a peu, j’ai donc signé mon premier CDI chez Prestimedia. Début des festivités: le lundi 3 décembre.

Rien à voir mais presque, on m’y a fait remarquer que j’étais plutôt bien référencé sur le terme Prestimedia. En effet, j’arrive 5ème sur Google sur ce mot clef, sans effort particulier, et ce, deux jours après la publication de mon précédent billet. Ca fonctionne plutôt bien Brick 😉

Lire la suite

Adieu le monde étudiant, bonjour Prestimedia !

C’est officiel, je rejoindrai l’équipe des chefs de projets de Prestimedia à partir du lundi 3 décembre.
Un recrutement très agréable (bien plus d’ailleurs que dans certaines entreprises qui mettent en avant leur côté humain alors que tous les collaborateurs sont parqués dans des bureaux digicodés !).
Un grand merci à l’équipe pour l’accueil que chacun m’a réservé, et rendez-vous début décembre !
D’ici là, et surtout début de semaine prochaine, je pense m’accorder un vrai break de quelques jours, donc n’essayez pas de me contacter, je pense que même mon téléphone sera coupé !
Lire la suite