Auteur : Cédric TAMBOISE

Intervention au #SMXparis 2014 : Convergence digitale, SEO et effet de levier

SMX Cédric et DavidVotre serviteur intervenait aujourd’hui en compagnie de notre agence conseil SEO Wam Référencement au SMX Paris 2014, pour un petit feedback illustré sur un beau projet de convergence numérique, du point de vue du référencement naturel.

Convergence SEO : contenu et liens comme effet de levier

  • Quelle mobilisation interne pour réussir un projet de convergence SEO ?
  • Quelle ambition de reprise du contenu de 30 sites différents ?
  • Comment gérer un plan de bascule sur 1500 URL points à points ?
  • Quel impact si une bascule ne se passe pas correctement ?
  • Quelle dynamique SEO pour un groupe de 7000 personnes ?
  • Un CMS impromptu qui n’empêche pas une vraie performance SEO ?
  • Quels résultats après un projet réussi ?

Toutes ces questions ont été abordées dans notre intervention, et il fallait être là pour avoir les réponses :)

En résumé, quelques enseignements majeurs sur ce type de projet :

  • Nécessité de faire largement adhérer l’interne au SEO
    Beaucoup d’énergie à passer pour mobiliser, expliquer, évangéliser, mais c’est sans aucun doute ce qui fonctionne le mieux à moyen et long terme pour que les enjeux et les moyens du SEO soient portés par le plus grand nombre
  • Savoir faire preuve d’humilité
    L’ambition est une très belle, mais rediriger 30’000 URL point à point, c’est peut-être un peu too much.
    La méthode est par contre intéressant pour être certain de ne pas laisser de petites pépites SEO à la trappe.
  • Attention au puritanisme SEO
    le mieux est vraiment l’ennemi du bien. Se concentrer sur les vrais basiques, bien faits, ça marche plutôt bien :) La règle des 20/80 est tout à fait valable en SEO
  • Être intransigeant sur l’essentiel
    Si les 20/80 sont valables, les 20 ne sont pas négociables. Du tout :)
  • Dépassionner le choix d’un CMS
    Oui, un bon CMS facilite les choses. Mais avec un autre CMS, on peut aussi y arriver, avec d’autres moyens.
  • Google a de la mémoire
    Quand ça patauge un peu sur une phase de bascule critique, l’expérience montre que les pénalités ne sont pas immédiates et que Google valorise l’historique d’un comportement sain (contenu, lien, etc.)

Support de la présentation ci-dessous :

Merci à chacune et chacun pour les échanges riches. Au plaisir de se recroiser :)

 

Lire la suite

Passage dans La Maison de Petit Pierre #TopChef

Petite pause gastronomique pendant nos vacances grâce à la langue bien pendue de ma Belle-Maman préférée, qui en 10 minutes à peine nous a obtenu une table pour quatre personnes dans la semaine alors que plus de 400 personnes attendent pour s’y rendre.

Comme on dit dans les Flandres : « Avec une langue on va partout » !

La maison de Petit Pierre

(suite…)

Lire la suite

SNCF, à nous de vous faire préférer le train ! #OuPas

Nombreux sont celles et ceux qui ont eu des déboires avec la SNCF, mais je crois que nous avons vécu ce matin le summum de l’indifférence face à un client, un vrai scandale pour une entreprise qui s’ouvrira bientôt (et enfin !) à la concurrence.

Les vacances, ce moment chouette qui permet de décompresser du boulot et de s’évader… pour peu que l’on vous laisse partir !

Merci la SNCF !

(suite…)

Lire la suite

Gérald Darmanin devient maire de Tourcoing #CaCestFait

Mise à jour du billet de la semaine dernière avec de très bons résultats sur Tourcoing, mais également toute la LMCU avec des villes comme Roubaix ou Halluin qui passent à droite, faisant perdre de facto la communauté urbaine de Lille à Martine Aubry, dans quelques jours.

Bien sûr, je resterai particulièrement vigilant sur la déclinaison en actes du programme de Gérald Darmanin, pour que Tourcoing en bénéficie.

(suite…)

Lire la suite

Mercredi soir sans écran, essayez :-) #deconnexiondigitale

Dans un monde hyper connecté dont je fais partie des énergumènes les plus acharnés, nous avons pris – avec ma charmante épouse – une résolution qui fait un bien fou, et que vous pourriez peut-être essayer :-)

20140116-225131.jpg

  • une télévision
  • deux tablettes tactiles
  • deux smartphones
  • un ordinateur fixe
  • un chromecast (oui je crâne 😉 à 35$)
  • un Withings Pulse

Sans compter les innombrables gadgets qui font du bruit et/ou qui pourraient être allumés…

Et même si vous ne possédez pas autant d’écrans, faites l’exercice du nombre de « machins digitaux » autour de vous, et quand vous en avez fait la liste, essayez si vous le pouvez de compter le nombre de fois que vous les regardez dans une seule journée.

Ne vous êtes jamais fait la remarque qu’il est possible de vivre sans, au moins quelques heures.

Perrine et moi avons vécu cela pendant quatre mois, et c’était ‘achement chouette, quoi qu’aient pu en dire les mauvaises langues me considérant comme un drogué des nouvelles technologies. Mais malheureusement, aussi épanouissante que fut cette expérience, chassez le naturel il revient (trop vite) au galop. Et aussi vite rentrés, aussi vite reconnectés, de nouveau redevenus dépendants aux bidules plus ou moins connectés.

La nouvelle année qui démarre nous donne l’occasion de revivre temporairement ce recentrage sur l’essentiel, et comme nous sommes encore en janvier, peut-être pourriez-vous vous joindre à l’expérience ?

Ainsi chaque mercredi soir, après le boulot, nous coupons écrans, téléphones, tablettes, bref tout ou presque, pour nous concentrer sur ce qui compte un peu plus. Ça n’est pas pour ça que nous nous coupons du monde : notre porte est ouverte chaque jour y compris ce jour-là. Et pour vous donner envie de couper vos connexions, sachez que c’est une vraie expérience de bien-être. Cela laisse le champ (et le temps) libre pour d’avantages de choses :

  • lire un livre
  • prendre un bon bain
  • passer deux heures à discuter sans être interrompu par une image, une publicité ou autre…
  • etc.

Alors bien sur, ça n’est pas forcément facile, et la tentation est grande que de se jeter sur son téléphone, tel un réflexe inutile pour vérifier qu’une fois de plus nous n’avons pas de notification, et puis le lendemain, le plaisir est là de rallumer le dit-téléphone, plaisir d’autant plus grand qu’on a réussi pendant quelques heures à s’en passer, et que finalement on le vit plutôt bien :-)

Alors, à bon entendeur 😉 ?

Lire la suite

Tamboi.se v2 is online #canevousconcerneprobablementpas ;-)

Près de six ans après le lancement de ce nom de domaine #amazing (ça ne me rajeunit pas du tout…), voici la deuxième version du site non moins #amazing www.tamboi.se :-)

20140107-224448.jpg

On est d’accord, c’est assez peu utile mais au cas où des Tamboise passent dans le coin et rêvent d’une adresse mail originale, voire même un blog tout aussi #amazing ils peuvent me contacter. Au cas où.

N’empêche, j’adore WordPress. Je l’ai déjà dit ? 😉

Lire la suite

Vous n’imaginez pas les perles que l’on reçoit sur un formulaire de contact…

Si si, je vous jure : dire que ces personnes sont persuadées que l’on peut les aider avec ce qu’ils nous ont dit…

Le formulaire de contact est une de ces choses que l’on met en place sur un site et qui sont en général bien pratique.

C’est bien sûr ce que nous avons fait sur Tablette-Tactile.net

Des âmes charitables vous indiquent des anomalies, des bugs, des fautes d’orthographe…
Des journalistes vous contactent pour une interview papier, télé ou radio (et dans ce cas là, on crâne un peu :-))
Des confrères vous proposent des idées, des partenariats, des collaborations possibles.
Il y a même des personnes qui cherchent à travailler avec vous.

Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et cela prouve qu’un formulaire simple peut être utilisé de manière normale et intelligente…

Mais parfois, l’on reçoit de ces trucs. Des messages pas fini, des personnes qui sont persuadées que l’on est omniscient et omnipotent, et qu’en plus de connaître leur problème avant même qu’ils ne s’en soient rendus compte, ils ne comprennent pas pourquoi on ne l’a pas déjà corrigé.
(c’est sans compter bien sûr sur l’introduction du dit formulaire qui indique que pour les problèmes personnels, le forum sert à ça….)…

Le dernier message en date est celui-ci :

image

Je ne sais pas quelle est la tablette, je ne sais pas qui est ce bon monsieur, je ne sais pas d’où il vient, et je n’ai surtout aucune idée de comment l’aider…
Bah oui, dans ce cas précis, vous avouerez que l’on pourrait s’attendre à ce qu’une tablette normalement constituée ne téléphone pas… Sinon, ça s’appelle un téléphone (parfois les choses paraissent si simples….).

J’aurais pu aussi vous parler des gens qui sont renvoyés chez vous par des constructeurs (Mpman, si tu nous entend…) ou par des revendeurs (Amazon, si si.. On fait le SAV d’Amazon…) pour faire le job à leur place… Mais c’est une autre histoire…

Bon…. Allez… Si vous insistez :-)

image

Merci Amazon !

image

Nous ne faisons pas de réparation de tablettes…

image

Non non, on ne vous a pas vendu de tablette Archos ;-)

Un jour j’écrirais un recueil de perles… Un jour :-)

Lire la suite

Google Analytics Individual Qualified

Un nouveau « diplôme », une certification plutôt, sur l’outil de webanalyse le plus utilisé au monde : Google Analytics.

Billet un chouilla technique mais ça n’est pour ça que ça n’est pas intéressant 😉

20131216-224252.jpg

Google Analytics est un outil dit de « web analyse » à savoir un machin qui permet quand il est bien utilisé de répondre à trois questions sur un site internet :

  • d’où viennent mes internautes ?
  • qui sont mes internautes ?
  • que font-ils sur mon site ?

Bref, des choses assez essentielles si l’on veut faire quelque chose de son site.

Et si cet outil (Google Analytics) est un outil gratuit (pour beaucoup) et souvent considéré comme simpliste et peu aboutit, preuve en est chez Humanis que l’on peut faire des choses pretty amazing avec, et complètement au niveau d’outils beaucoup plus chers et bien souvent usine à gaz.

Clôture du débat, merci beaucoup à mes responsables pour m’avoir permis de suivre cette formation (un peu de fayotage – sincère néanmoins – ne fait pas de mal), et merci également à Wasabi Analytics (Malick, Marie-Christine, Sébastien si vous passez par là ;-)) pour la qualité de la formation et l’accompagnement plus globalement.

Maintenant il n’y a plus qu’à s’amuser avec notre nouveau joujou :-)

Lire la suite