Vous n’imaginez pas les perles que l’on reçoit sur un formulaire de contact…

Si si, je vous jure : dire que ces personnes sont persuadées que l’on peut les aider avec ce qu’ils nous ont dit…

Le formulaire de contact est une de ces choses que l’on met en place sur un site et qui sont en général bien pratique.

C’est bien sûr ce que nous avons fait sur Tablette-Tactile.net

Des âmes charitables vous indiquent des anomalies, des bugs, des fautes d’orthographe…
Des journalistes vous contactent pour une interview papier, télé ou radio (et dans ce cas là, on crâne un peu :-))
Des confrères vous proposent des idées, des partenariats, des collaborations possibles.
Il y a même des personnes qui cherchent à travailler avec vous.

Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, et cela prouve qu’un formulaire simple peut être utilisé de manière normale et intelligente…

Mais parfois, l’on reçoit de ces trucs. Des messages pas fini, des personnes qui sont persuadées que l’on est omniscient et omnipotent, et qu’en plus de connaître leur problème avant même qu’ils ne s’en soient rendus compte, ils ne comprennent pas pourquoi on ne l’a pas déjà corrigé.
(c’est sans compter bien sûr sur l’introduction du dit formulaire qui indique que pour les problèmes personnels, le forum sert à ça….)…

Le dernier message en date est celui-ci :

image

Je ne sais pas quelle est la tablette, je ne sais pas qui est ce bon monsieur, je ne sais pas d’où il vient, et je n’ai surtout aucune idée de comment l’aider…
Bah oui, dans ce cas précis, vous avouerez que l’on pourrait s’attendre à ce qu’une tablette normalement constituée ne téléphone pas… Sinon, ça s’appelle un téléphone (parfois les choses paraissent si simples….).

J’aurais pu aussi vous parler des gens qui sont renvoyés chez vous par des constructeurs (Mpman, si tu nous entend…) ou par des revendeurs (Amazon, si si.. On fait le SAV d’Amazon…) pour faire le job à leur place… Mais c’est une autre histoire…

Bon…. Allez… Si vous insistez 🙂

image

Merci Amazon !

image

Nous ne faisons pas de réparation de tablettes…

image

Non non, on ne vous a pas vendu de tablette Archos 😉

Un jour j’écrirais un recueil de perles… Un jour 🙂

Lire la suite

Cher Free, qu’es-tu devenu ?

20131021-120630.jpg

Cher Free,

Je t’écris aujourd’hui pour te faire part de mon plus profond désarrois. Alors que j’y ai cru, alors que j’ai tout fait pour m’accrocher, c’est maintenant devenu invivable.

Je suis un de tes fans de la première heure.
J’ai été client depuis l’accès illimité en 56k ;
J’ai hébergé nombre de mes premiers sites sur tes serveurs ftpperso ;
J’ai fêté la sortie de chacune de des offres, depuis la toute première freebox pas très joli jusqu’à la dernière offre mobile ;
J’ai quasiment pris mon pied lors des conférences annonçant les nouveautés ;
J’ai réalisé la puissance de tes innovations à la tête des concurrents ;
J’ai convaincu la totalité de mes proches et de ma famille à rejoindre ta famille ;

Bref, je pense qu’on peut sans doute aucun m’attribuer le titre de fanboy.

Mais comme j’ai déchanté quelques mois après avoir été l’un des premiers à commander ma carte SIM Free Mobile, au vu de la qualité du service rendu (15€ étant bien trop cher pour un réseau sans débit et quasi inutilisable), je suis aujourd’hui complètement dégoûté de l’offre Freebox Révolution à laquelle j’ai souscrit.

Pour des raisons dont je ne suis nullement responsable et un obscur conflit avec Google sur qui doit payer les donnés ;
Après avoir pris en otage les entrepreneurs du Web et attaqué la sacro-sainte neutralité du net en supprimant sans l’avis des utilisateurs la publicité de tous les sites que nous visitions, nous, tes clients ;
Après avoir joué filoutement (ou malhonnêtement c’est selon) avec l’ARCEP en rouvrant les vannes le temps d’une inspection pour mieux les refermer juste après…
Je crois que nous avons atteint un point de non retour, et je pense bien que notre relation va s’arrêter ici, je n’en peux tout simplement plus !

Jamais un débit correct,
Pas moyen de regarder la moindre vidéo,
Très difficile d’utiliser des services en ligne maintenant incontournables que sont ceux de Google.
Bref, attend toi à recevoir sous peu une lettre de rupture (que j’espère encore naïvement non définitive, sans trop d’espoir malgré tout), avec toutes les affaires qui restent chez moi.

Je pense redémarrer sans tarder une nouvelle histoire que j’espère bien meilleure et plus stable, plus fluide.

Si seulement tu avais tenu tes promesses 🙁

Lire la suite

Mademoiselle, ne mourrez pas !

S’il vous plait, ne vous laissez pas faire… Gardez ce charme du Mademoiselle tout au long de votre vie !

mademoiselle formulaire administratif campagne feministe.jpg

Mesdemoiselles, si vous cachez parfois votre beauté sous des traits trop artificiels, des mouvements féministes 1)Chienne de Garde 2)Osez le féminisme ont eu raison dans un des combats les plus durs qu’ils aient eu à mener pour votre égalité avec nous, jeunes-hommes et messieurs – exploiteurs invétérés de la gente féminine – et sachez que vous ne serez plus désignées que comme des Madames sur les formulaires de récolte de données.

Sur les formulaires administratifs d’abord parce que l’état vient de légiférer sur ce dossier 3)ils n’ont pas autre chose à faire sérieusement !, mais que ces mêmes mouvements vous incitent à faire pression sur vos entreprises afin qu’ils fassent de même.

Je n’ai pas la prose d’un François Morel ou d’un Vincent Roca déjà cité ici, mais je ne saurais que trop conseiller d’écouter sa chronique de ce matin sur France Inter, qui résume très bien la tristesse de la situation…

Et vous, mesdemoiselles, qu’en pensez-vous ?

References   [ + ]

1.Chienne de Garde
2.Osez le féminisme
3.ils n’ont pas autre chose à faire sérieusement !
Lire la suite

ACN : l’ami de Google et des trolls

Comme certains ou certaines ont pu le voir, Blig ! a repris de l’activité ces derniers temps, avec un rythme de publication plus régulier. Nouveau design, mise à jour du tracker Google Analytics, mise à jour des flux RSS, etc.

J’avais notamment perdu quelques mois de tracking sous Google Analytics. Je récupère donc depuis plusieurs jours des statistiques “faiches”, et devinez qui est en tête de liste ?

Je vous le donne en mille : ACN !

Sur l’ensemble des presque 250 billets que contient Blig !, je n’ai pourtant que deux petits billets sur le sujet mais combien de commentaires ?

Respectivement 58 commentaires et 19 commentaires.

Et il faut les lire, c’est impressionnant ! Des démonstrations, des contre-démonstrations, ACN c’est bien, ACN c’est pas bien. Le point de Godwin n’est pas encore atteint mais les références à des sectes et autres organisations bizarres, très certainement.

C’est assez drôle, parce contrairement à l’ami Steph, très bien placé sur le terme ACN dans Google (mais moins bien qu’avant), et qui entretient régulièrement le sujet*,je n’ai pas ce classement. Il n’empêche que sur les requêtes société ACN (3ème), conférence ACN (3ème), ou ACN réunion secrète (1er ! – j’adore la recherche), je suis plutôt très bien placé.

Bref, quelques billets sur un sujet polémique suite à une présentation qui m’avait paru des plus malhonnête me valent visiteurs et commentaires, pour un bon moment encore j’espère.

Une chose est sûre par contre : je reste avec ma Freebox, c’est moins cher, plus fiable, plus honnête dans la démarche, et chers membres d’ACN richissimes, n’essayez pas de me convaincre du contraire, je vous assure que vous perdez votre temps 😀

* qui a dit que je faisais pareil ? C’est juste très drôle de voir des gens qui s’acharnent comme ça 🙂

Lire la suite

[MàJ] Deviendriez-vous Googlelien : citoyen de GoogleLand ?


[MàJ]
: Certains articles semblent me donner raison (même s’ils sont fictifs pour le moment) : Google pourrait racheter la Grèce @ 20minutes.fr

Jacques Attali en avait parlé, Bernard Werber aussi : les prochains états seront des états-marque, en concurrence avec les “vrais” états territoriaux (bien que les états-marque puissent aussi posséder un petit lopin de Terre).

  • Parce que eux sont rentables ;
  • Parce que eux sont sexys ;
  • Parce que eux sont modernes;

Et surtout parce que les Etats historiques croulent sous une dette, une poussière, une corruption (plus ou moins visible – mais le tous pourris – est bel et bien dans la tête de chacun)…

Le premier qui me vient aujourd’hui, et qui pourrait poindre le bout de son drapeau à pas si long terme que cela, du fait se son monopole sur une partie des sujets du Web, mais aussi de la vie quotidienne, c’est Google.

Cela semble farfelu, mais essayez d’imaginer un peu. Projetons-nous…

Google vient de lancer un outil : Government requests qui lui permet de défier les états, en mettant en avant les “méchants” et donc en se positionnant comme “gentil”. Et défier les états, ça a été fait en Chine par exemple, au nom de valeurs et en prenant le risque (mesuré) de se fermer à un marché pourtant supérieur à un milliard d’individus.
S’il y a de la stratégie business derrière, c’est indéniablement aussi un acte politique.

Une marque qui pèse plusieurs millards de dollars, qui pose des choix politiques, qui est capable de discuter d’égal à égal avec les différents Etats, qui fait peur à certains (Etats compris – cf. les poursuites en France ou en Italie par exemple) mais dont on sait qu’on ne pourra plus faire sans lui (pour numériser des livres par exemple, comme on produit des jouets en Chine ou des polos au Maghreb)…

Les Googlers (employés de Google) existent, et peuvent dès aujourd’hui, sous réserve d’être choisis et embauchés (donc d’être les meilleurs) :

  • Travailler à 80% de leur temps pour Google
  • Travailler aux sujets qui les intéressent pour les 20% restant ;
  • Faire du sport gratuitement ;
  • Manger gratuitement ;
  • Se divertir gratuitement ;

En plus de ça, Google investi aujourd’hui dans des sujets parfois très éloignés de son activité principale :

En plus de cela, tout-un chacun peut, grâce à Google, et quasi gratuitement :

Je ne sais si Google le fait, mais bon nombre d’entreprises américaines fournissent fond de pension, retraite, et santé à leurs employés et anciens employés (il ne doit pas y avoir des masses de retraités Google à ce jour…).

Bref, il ne manque pas grand chose au BigG pour pouvoir se positionner en tant qu’Etat à part une petite île je ne sais où, ou un bout de terrain racheté à un état endetté, pour que Google puisse s’affirmer.

Il aurait ainsi :

  • sa monnaie – ou aucune monnaie grâce à Checkout qui ferait la passerelle ;
  • sa nationalité ;
  • son droit ;
  • aucune langue, ou toutes les langues grâce à une traduction instantanée de et vers chacune des langues parlées dans le monde ;
  • son hymne composé en collaboratif sur YouTube,
  • ses ministres et élus (à moins que l’on soit dans une autocratie) ;
  • ses valeurs ;
  • ses institutions ;

Et si le modèle économique de GoogleLand était :

Devenez Googlelien, gratuitement, et bénéficiez de tous nos services, en échange de l’ensemble des données de votre vie privée et le droit de les exploiter, afin de vous proposer les meilleures des publicités…

Et si Google vous proposait sa nationalité : devenir Googlelien…
que feriez-vous ?

J’ai le sentiment de plus en plus fort que cette utopie (ou ce cauchemard, c’est selon) n’est pas si loin que cela…

Lire la suite

Playing For Change : Stand by me

Une vidéo qui a déjà un peu tourné, mais dont je suis fan. Un peu sur le concept du YouTube Symphony Orchestra, l’idée est de faire jouer cette fois-ci des musiciens du monde entier.

Je trouve Grandpa Elliott, de la Nouvelle Orléans en Louisianne vraiment génial !

Il y a d’ailleurs pour ceux que ça intéresse une chaîne YouTube et un CD en pré-commande et pas mal de produits dérivés. Plus d’informations sur le site PlayingForChange.com

Lire la suite

L’évolution de ScoutWiki en chiffres

Darzee, un contributeur et administrateur de WikiRoca, l’encyclopédie hispanophone vient de publier une analyse statistique intéressante sur les articles des différentes encyclopédies du réseau ScoutWiki.

ScoutWiki stats

EspagnolFrançaisAnglais

Au delà du fait que Scoutopedia caracole en tête du réseau, cela montre que la plupart des encyclopédies progressent aussi.

Ces stats ne prennent par contre pas en compte deux notions, je me permets donc de compléter aussi :

  • L’audience des sites, et l’audience générale du réseau, qui tourne en moyenne à 3500 visites / jour (source: Google Analytics) ;
  • Le nombre d’images et de médias, notamment sur ScoutMedia, la plateforme centralisée de partage de médias scouts, qui compte à lui-seul plus de 2600 images scoutes, plus toutes celles hébergés sur les wikis individuels. Mon petit doigt me dit que ces 2600 devraient vite progresser… A suivre 🙂
Lire la suite