[MàJ] Deviendriez-vous Googlelien : citoyen de GoogleLand ?


[MàJ]
: Certains articles semblent me donner raison (même s’ils sont fictifs pour le moment) : Google pourrait racheter la Grèce @ 20minutes.fr

Jacques Attali en avait parlé, Bernard Werber aussi : les prochains états seront des états-marque, en concurrence avec les “vrais” états territoriaux (bien que les états-marque puissent aussi posséder un petit lopin de Terre).

  • Parce que eux sont rentables ;
  • Parce que eux sont sexys ;
  • Parce que eux sont modernes;

Et surtout parce que les Etats historiques croulent sous une dette, une poussière, une corruption (plus ou moins visible – mais le tous pourris – est bel et bien dans la tête de chacun)…

Le premier qui me vient aujourd’hui, et qui pourrait poindre le bout de son drapeau à pas si long terme que cela, du fait se son monopole sur une partie des sujets du Web, mais aussi de la vie quotidienne, c’est Google.

Cela semble farfelu, mais essayez d’imaginer un peu. Projetons-nous…

Google vient de lancer un outil : Government requests qui lui permet de défier les états, en mettant en avant les “méchants” et donc en se positionnant comme “gentil”. Et défier les états, ça a été fait en Chine par exemple, au nom de valeurs et en prenant le risque (mesuré) de se fermer à un marché pourtant supérieur à un milliard d’individus.
S’il y a de la stratégie business derrière, c’est indéniablement aussi un acte politique.

Une marque qui pèse plusieurs millards de dollars, qui pose des choix politiques, qui est capable de discuter d’égal à égal avec les différents Etats, qui fait peur à certains (Etats compris – cf. les poursuites en France ou en Italie par exemple) mais dont on sait qu’on ne pourra plus faire sans lui (pour numériser des livres par exemple, comme on produit des jouets en Chine ou des polos au Maghreb)…

Les Googlers (employés de Google) existent, et peuvent dès aujourd’hui, sous réserve d’être choisis et embauchés (donc d’être les meilleurs) :

  • Travailler à 80% de leur temps pour Google
  • Travailler aux sujets qui les intéressent pour les 20% restant ;
  • Faire du sport gratuitement ;
  • Manger gratuitement ;
  • Se divertir gratuitement ;

En plus de ça, Google investi aujourd’hui dans des sujets parfois très éloignés de son activité principale :

En plus de cela, tout-un chacun peut, grâce à Google, et quasi gratuitement :

Je ne sais si Google le fait, mais bon nombre d’entreprises américaines fournissent fond de pension, retraite, et santé à leurs employés et anciens employés (il ne doit pas y avoir des masses de retraités Google à ce jour…).

Bref, il ne manque pas grand chose au BigG pour pouvoir se positionner en tant qu’Etat à part une petite île je ne sais où, ou un bout de terrain racheté à un état endetté, pour que Google puisse s’affirmer.

Il aurait ainsi :

  • sa monnaie – ou aucune monnaie grâce à Checkout qui ferait la passerelle ;
  • sa nationalité ;
  • son droit ;
  • aucune langue, ou toutes les langues grâce à une traduction instantanée de et vers chacune des langues parlées dans le monde ;
  • son hymne composé en collaboratif sur YouTube,
  • ses ministres et élus (à moins que l’on soit dans une autocratie) ;
  • ses valeurs ;
  • ses institutions ;

Et si le modèle économique de GoogleLand était :

Devenez Googlelien, gratuitement, et bénéficiez de tous nos services, en échange de l’ensemble des données de votre vie privée et le droit de les exploiter, afin de vous proposer les meilleures des publicités…

Et si Google vous proposait sa nationalité : devenir Googlelien…
que feriez-vous ?

J’ai le sentiment de plus en plus fort que cette utopie (ou ce cauchemard, c’est selon) n’est pas si loin que cela…

Lire la suite

Playing For Change : Stand by me

Une vidéo qui a déjà un peu tourné, mais dont je suis fan. Un peu sur le concept du YouTube Symphony Orchestra, l’idée est de faire jouer cette fois-ci des musiciens du monde entier.

Je trouve Grandpa Elliott, de la Nouvelle Orléans en Louisianne vraiment génial !

Il y a d’ailleurs pour ceux que ça intéresse une chaîne YouTube et un CD en pré-commande et pas mal de produits dérivés. Plus d’informations sur le site PlayingForChange.com

Lire la suite

L’évolution de ScoutWiki en chiffres

Darzee, un contributeur et administrateur de WikiRoca, l’encyclopédie hispanophone vient de publier une analyse statistique intéressante sur les articles des différentes encyclopédies du réseau ScoutWiki.

ScoutWiki stats

EspagnolFrançaisAnglais

Au delà du fait que Scoutopedia caracole en tête du réseau, cela montre que la plupart des encyclopédies progressent aussi.

Ces stats ne prennent par contre pas en compte deux notions, je me permets donc de compléter aussi :

  • L’audience des sites, et l’audience générale du réseau, qui tourne en moyenne à 3500 visites / jour (source: Google Analytics) ;
  • Le nombre d’images et de médias, notamment sur ScoutMedia, la plateforme centralisée de partage de médias scouts, qui compte à lui-seul plus de 2600 images scoutes, plus toutes celles hébergés sur les wikis individuels. Mon petit doigt me dit que ces 2600 devraient vite progresser… A suivre 🙂
Lire la suite

[Citation] Suart Chase

For those who believe no proof is necessary,
For those who don’t believe, no proof is possible.

En français dans le texte:

Pour les croyants, aucune preuve n’est nécessaire,
Pour les incroyants, aucune preuve n’est possible.

Stuart Chase, économiste et ingénieur américain, auteur du concept du New Deal.

Peut-être que l’approche par la preuve n’est pas la bonne ?
Très certainement d’ailleurs … Encore que cela dépende du contexte…

Lire la suite

Une très grande dame s’en est allée

Ce matin, aux alentours de 8h, Marthe André Tiberghien nous a quitté à l’âge de 97 ans. Rares sont les billets personnels sur ce blog, mais bien qu’elle vous soit très certainement inconnue, je ne doute pas que vous eussiez pris un réel plaisir à la rencontrer et que le plaisir eut été partagé.

(suite…)

Lire la suite

Mesdemoiselles, que vous êtes belles !

Aux inconnues croisées le matin dans le métro, au détour d’une rue, par hasard dans un couloir, ce billet vous est dédié.

Vous qui passez quotidiennement tant de temps à travailler votre visage, vos yeux, vos cils, vos sourcils, vos paupières pour les rendre respectivement plus lisse, plus en valeur, plus longs, plus arqués, plus soulignées, plus pulpeuses ;
Vous qui ne pouvez pas vivre sans ajuster si souvent ce dessin de vous que vous croyez être vous ;
Vous qui n’êtes plus vous sans ;

Sachez, et peut-être ne vous le dit-on pas assez, que vous êtes tout aussi belles au naturel, peut-être même plus !
Essayez donc le temps d’une journée de retirer ce masque trop souvent inexpressif qui nous cache votre visage.
Mesdemoiselles, que vous êtes belles, mais vous le seriez bien plus encore – au moins de mon point de vue – si vous otiez ce fart superflux et optiez parfois pour un peu plus de naturel. A défaut vous gagneriez assurément du temps 😉

Que l’on ne se méprenne pas, ce billet n’est pas une ode contre le maquillage, juste un clin d’oeil sympathique et affectueux à la gente féminine, tout en étant conscient que cet avis n’est peut-être pas l’avis de tous, mais je l’assume 🙂

Lire la suite

Changement d’heure passé quasi inaperçu

Sentiment étrange hier…

On a changé d’heure, les journaux papiers et télévisés nous l’ont suffisamment rappelé…

Le problème est que je ne m’en suis absolument pas rendu compte…

Mon blackberry s’est mis à l’heure tout seul, tout comme mon PC et ma Freebox. Vive la technologie… quoi que…

Ce qui me pose question, c’est que j’ai adapté mon comportement à ce changement d’horaire, avec certes le léger sentiment d’avoir bien dormi tout en ne me levant pas très tard pour un dimanche, mais sans un réveil toujours pas connecté au Réseau des réseaux, j’eu commencé ma nouvelle semaine sans m’apercevoir de cette heure en plus…

De là à dire qu’une fois que nous serons tous connectés, nous serons tous commandables à souhaits, il n’y a qu’un pas… que je ne franchirai pas… encore…

Source de l’image: Flickr
Lire la suite

Conjola Sync : synchroniser les contacts Gmail et Blackberry

Dans la longue quête de synchronisation des informations, pour les rendre cohérentes et exploitables quel que soit l’endroit (déjà évoquée ici d’ailleurs), il me manquait le Graal.

Un demi Graal en fait, car la synchronisation ultime semble être à portée de main grâce à Android. Cependant, je n’ai “que” un Blackberry, et me contenterai donc de mon demi Graal !

Bref, à aujourd’hui:

  • mes calendriers Google sont synchronisés grâce à Google Sync for Blackberry;
  • mes tâches sont synchronisables grâce à RememberTheMilk (mais en fait, j’utilise assez peu les tâches, vu que c’est un service externe à Google, et donc nécessitant un autre login…)
  • mais mes contacts, impossible de les récupérer de partout…

Bref, c’était frustrant.

Il y a bien quelques solutions, via Funambol, mais ça oblige à passer par un service externe, et ce n’est pas si pratique que ça.

Mais je suis tombé hier sur LE Graal.

Plus précisément, sur le demi-graal cité plus haut, actuellement en version beta 0.23 !

Cet outil, développé en OpenSource et mis à disposition via le forum CrackBerry permet très simplement de synchroniser à la demande et OTA (On The Air, donc sans connexion USB), en Wifi ou en GPRS / EDGE dans les deux sens (Gmail vers Blackberry et inversement) l’ensemble de vos contacts.

Quelques précautions à prendre et petites choses à savoir

Fonctionnement de Conjola Sync

Voici les règles de gestion de Conjola Sync. Ca devrait vous aider à mieux comprendre son fonctionnement.

  • Le logiciel synchronise pour l’instant (sans possibilité de choix) tous les contacts, même ceux qui sont dans les Contacts suggérés.

    Il est possible de changer ce comportement en choisissant “Filter suggested” à “No” dans les options.

  • Contact créé sur Blackberry avant la première synchro, le contact devrait être copié sur Gmail ;
  • Contact créé sur Gmail avant la première synchro, le contact devrait être copié sur le Blackberry ;
  • Contacts créés avec le même nom sur le Blackberry et sur Gmail avant la première synchro, les contacts devraient être fusionnés à la fois sur le Blackberry et sur Gmail ;
  • Changements pour des contacts déjà synchronisés sur Gmail et le Blackberry, les contacts devraient être mis à jour en fonction de l’option “In case of conflict” ;
  • Changements sur le Blackberry pour un contact déjà synchronisé, le contact devrait être mis à jour sur Gmail ;
  • Changements sur Gmail pour un contact déjà synchronisé, le contact devrait être mis à jour sur le Blackberry ;
  • Suppression sur le Blackberry d’un contact déjà synchronisé, le contact devrait être supprimé sur Gmail ;
  • Suppression sur Gmail d’un contact déjà synchronisé, le contact devrait être supprimé sur le Blackberry ;
  • Suppression sur le Blackberry d’un contact déjà synchronisé et modifié sur Gmail, le contact devrait être supprimé sur Gmail ;
  • Suppression sur Gmail d’un contact déjà synchronisé et modifié sur le Blackberry, le contact devrait être supprimé sur le Blackberry ;

Déboggage

Etant en beta et en OpenSource, le développeur a besoin de vos retours en cas d’erreur. Pour ce faire:

Le développeur indique qu’une version pour Google Apps sera proposé un jour, mais a priori en version payante.

Lire la suite

Wikipedia est dans les choux

A l’heure où j’écris ces lignes (11h35), j’enchaine les TimeOut sur Wikipedia (FR ou EN d’ailleurs).

Arrrgghhhh, comment je me cultive ? !

Comme quoi, ça arrive même aux plus grands 😉 La faute au passage sous Ubuntu Server Edition ? 😉

[EDIT] 11h38 : C’est revenu. Rapide les techos de la Wikimedia Fondation.

Lire la suite
Et si on restait en contact ?Je vous envoie mes prochains articles sur le digital

Et bien sûr, jamais de spam : je déteste ça autant que vous !